Peut-on emprunter sur 35 ans ?

P

En fonction de l’évolution du marché, les banques suppriment ou remettent à l’honneur les prêts de très longue durée. Si la moyenne de remboursement en France est de 20 ans ; certaines personnes préféreraient rembourser sur 35 ans. Est-ce possible et quelles sont les conditions ?

Pourquoi emprunter sur 35 ans ?

Le prêt sur une longue durée permet de demander une somme plus importante dans un premier temps. Cela répond à différentes problématiques : les personnes qui veulent ; en construisant ou en rénovant un bien, avoir l’endroit parfait pour leur famille. Ce type de prêt est donc parfait pour les personnes qui n’aiment pas faire des concessions sur la nature du bien immobilier pour lequel ils vont s’endetter. Mais il correspond aussi à celles qui désirent acheter un deuxième bien, mais qui disposent de ressources trop faibles pour emprunter sur une durée plus courte. Autre avantage du prêt sur 35 ans : des mensualités moins élevées (source). La banque verra aussi qu’une mensualité plus faible suppose un taux d’endettement acceptable et sera plus encline à accéder à la requête du demandeur, si son dossier est bon. Pour le propriétaire, payer moins, tous les mois, permet de profiter plus de la vie, mais aussi de pouvoir demander, au besoin un autre crédit ; comme un prêt à la consommation pour répondre à un nouveau projet, si les conditions sont réunies. Pourtant, il faut bien comprendre que plus un crédit se fait sur une longue durée, plus le taux d’emprunt est élevé. La somme finale à rembourser ; qui ne tient pas compte, du montant de l’assurance emprunteur est aussi plus importante que si le demandeur avait opté pour un crédit sur 10 ou même 15 ans.

Quelles sont les conditions pour pouvoir emprunter sur une longue durée

Le prêt immobilier sur 35 ans est réservé aux primo-accédants (les personnes qui achètent leur premier bien immobilier) et les jeunes. Ce terme étant très général et relatif, on parle plus précisément des jeunes d’une vingtaine d’années. Leur prêt serait terminé à 35 ans. Leurs ressources, pourraient, à ce moment, être consacrées à d’autres postes ; comme l’épargne retraite, par exemple.  Pour une banque, faire un crédit sur une si longue durée représente un gros risque. Elle prend donc en considération l’âge du demandeur ; ce qui lui indique l’âge qu’il aura à la fin du prêt. Cette information n’a rien d’anodin car il ne faut pas oublier qu’un crédit immobilier s’assortit toujours d’une assurance emprunteur. Même s’il est possible d’en bénéficier jusqu’à un âge relativement avancé, les conditions (et le coût) peuvent considérablement changer. Enfin, personne n’étant à l’abri d’un accident de la vie, en cours de remboursement, la banque souhaite minimiser les risques.  Il est évident que la situation financière doit être bonne au moment de la demande. Justifier d’un contrat stable et pérenne, mais aussi de bonnes ressources est un premier bon point. Mais les charges font aussi partie de cette étude. N’empiètent-elles pas trop sur les ressources et y-at-il d’autres crédits en cours ? Quand toutes les conditions sont favorables, le prêt peut être accordé.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat