Peut-on devenir propriétaire avec un seul CDI ?

P

Le Contrat à Durée Indéterminée (CDI) est le contrat par excellence, quand on souhaite acheter un bien immobilier, car il est synonyme de stabilité. Pourtant, être seul à travailler en CDI au sein du foyer, est-ce une contrainte ?

Un seul CDI peut-il suffire pour obtenir un crédit immobilier ?

Le fait de n’avoir qu’un seul CDI n’est pas un frein à l’acquisition. Qu’il y ait un contrat stable et des ressources régulières ne peut que rasséréner la banque qui va prêter une certaine somme d’argent. Pourtant, ce n’est pas le seul critère que les établissements bancaires regardent quand on les sollicite pour acheter une maison ou un appartement.

Quand on confronte les ressources avec les charges fixes, on obtient le taux d’endettement du foyer. Plus il est bas, mieux c’est, pour obtenir gain de cause ; car la banque va ajouter à ces frais déjà existants, le montant de la mensualité du prêt, pour voir si le taux d’endettement maximal ; soit 33%, n’est pas atteint.

Ensuite, en fonction de la composition familiale, on prend en compte les autres charges qui ne rentrent pas dans le calcul de l’endettement, mais dans celui du reste à vivre, pour voir si le projet d’achat est réaliste.

Il est possible d’obtenir, soi-même, une bonne estimation, en effectuant une simulation en ligne. Inutile de cacher un crédit ; la banque ou le courtier auquel on peut faire appel ; n’apprécieraient pas cette dissimulation, somme toute inutile : les relevés bancaires vont être demandés pour le dossier de demande de prêt.

Quelle est la meilleure banque pour un crédit immobilier ?

Les critères d’exigibilité changent en fonction des banques, mais aussi des moments de l’année. La politique interne d’une banque peut être de ne pas accepter un seul CDI, une famille monoparentale ou l’absence d’apport personnel.

Pour d’autres établissements, ces mêmes profils ne poseront aucun problème. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas se décourager, quand les voyants sont au vert, et que l’on obtient une ou plusieurs réponses négatives.

Pour éviter de perdre du temps dans la recherche de la bonne banque, un quart des futurs propriétaires passent par des courtiers en crédits immobiliers. Connaissant toutes les banques et se tenant au courant des évolutions de taux, ils sont à même de démarcher les banques avec le dossier de leurs clients pour obtenir les différentes propositions.

Le taux le plus bas est souvent choisi, mais il ne faut pas uniquement s’attarder à cela. D’autres frais plus ou moins importants sont à prévoir comme l’assurance emprunteur.

Là encore, le courtier peut se révéler de bon conseil. Il est important, en effet, de déterminer si l’on a plus intérêt à démarcher les assureurs extérieurs ou prendre l’assurance de la banque qui est automatiquement proposée par défaut.

L’âge du demandeur, ses habitudes de vie et sa santé ont une incidence sur ce choix. Restera ensuite à comparer les contrats. Une assurance emprunteur, dans certaines situations, peut représenter jusqu’à 50% du financement global.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat